Quelques conseils sur le processus d’immigration en Israël:

Description du processus précédent l’immigration:

1. L’immigrant demande à l’agent de l’immigration d’immigrer en Israël en vertu du droit à la Loi du retour.

2. Un dossier est ouvert à l’Agence juive, et un processus d’enquête et d’examen durant plusieurs mois est établi. Un acte de naissance et autres document devront être fournis.

3. Si le candidat est éligible, il/elle est invité(e) à l’Agence Juive/Organisation de l’Aliyah pour recevoir un visa d’immigration.

4. Une date d’immigration est fixée et un billet aller simple lui est remis ainsi qu’aux membres de sa famille (les immigrants peuvent arriver en tant qu’individus, en famille ou en groupe).

5. Une notification est envoyée au Ministère de l’immigration et de l’intégration sur la date d’arrivée de l’immigrant/famille/groupe, en Israël.

Accueil des immigrants en Israël:

1. Le Ministère de l’intégration reçoit les messages de tous les agents du monde concernant l’arrivée des nouveaux immigrants.

2. Un dossier d’Aliyah est préparé pour un immigrant/famille/groupe. Documents, actes de naissance, etc.

3. Les immigrants sont accueillis au Terminal 3 et accompagnés au terminal 1 au bureau de l’intégration de l’aéroport Ben Gurion.

4. L’immigrant reçoit alors: une carte d’immigrant, une carte d’identité, le premier panier d’intégration soit 250₪ pour un adulte, 250₪ pour un enfant, une carte SIM avec 200 minutes d’appel gratuit. L’immigrant est aussi rallié à une caisse de maladie (Koupat holim).

5. L’immigrant –récupère ses bagages, il est alors transféré dans un centre d’intégration/logement du kibboutz/kibboutz/appartement d’un parent. (Si la famille réside à Eilat, l’immigrant reçoit un billet d’avion pour Eilat).

La base d’une intégration réussie repose sur l’obtention d’un emploi approprié et satisfaisant pour l’immigrant

Le succès de l’intégration à l’emploi se compose de nombreux facteurs:

L’état du marché de l’emploi.
La profession de l’immigrant et la demande sur le marché israélien.

La formation, l’expérience professionnelle, l’âge et l’ouverture à une éventuelle reconversion professionnelle.

L’initiative, les relations personnelles, la capacité de se promouvoir.

Pour une meilleure intégration au marché israélien de l’emploi, nous recommandons à l’immigrant de:

1. Apprendre l’hébreu.

2. Faire traduire et évaluer les diplômes et les documents liés à sa formation.

3. Planifier un programme de recherche d’emploi avec le conseiller personnel de l’intégration, et/ou le cas échéant – l’accompagnement d’un psychologue du travail.

4. Effectuer un enregistrement ou une certification pour les professions nécessitant un permis de travail israélien.

5. Chercher un emploi via les centres pour l’emploi ou de manière autonome.

6. Les immigrants qui ne peuvent trouver de travail dans leur profession ou qui n’ont pas une profession adaptée au marché du travail israélien pourront suivre des cours de remise à niveau ou de reconversion professionnelle (financés en grande partie par le Ministère de l’intégration/bourses d’Études par l’Administration estudiantine).

Font Resize